• A breaking down and a multiplication of tissue

    Colloques et conférences

     

     Conception, mise en scène Jean-Frédéric Chevallier, Matthieu Mével

     Texte Matthieu Mével  Video Jean-Frédéric Chevallier 

     Avec Sandra Gómez 

      Creation sonore Rogelio Sosa Bar Chant et jarana Roberto        González Scénographie Karla Rodríguez

     

    Théâtre Juan Ruiz de Alarcón, Mexico, Septembre-Octobre 2009

     

     Production Proyecto 3, Teatro UNAM, FONCA, CONACULTA

    ___________________________________________________________________

     

    A breaking down and a multiplication of tissue été créé lors de la Quatrième Nuit du Théâtre,

    organisée par Proyecto 3, le 5 septembre 2009, puis présenté en septembre et octobre 2009.

    ___________________________________________________________________

     

    Colloques et conférences

    Traduction, Jean-Frédéric Chevallier, Sandra Gómez 

     Assistante à la mise en scène, Laura Furlan  Opérateur video, Raúl Mendoza

    Colloques et conférences

    Actrices video, Ikue Nakagawa, Zubaida Nizam, Ranjana Tanti

     Sujata Basak, Shalini Mistri, Trisha Bag, Gargee Bar

    Colloques et conférences

     

     Colloques et conférences

    Ce travail doit beaucoup à la participation du personnel technique de Teatro UNAM

    Erick Velazco, Caballo, Tintán, Tobi, Perro, Bartolo, El jarocho, Chemita

    Gilberto Mata Jiménez, Kakitas 2, Kakas, Niño, Virus, Tripón

    Yolanda la explosiva, Loco, Coni, Piedra, Loquillo, La paisana

     Colloques et conférences

     

    Pour créer a beaking down and a multiplication of tissue, Jean-Frédéric Chevallier et Matthieu mével ont décidé, non pas d'écrire un texte pour le représenter, mais de créer un spectacle sur l'idée de l'effondrement du texte, de la signification, du centre. Qu'est-ce qui advient dans l'effondrement ? Ce qui advient c’est ceci : le désir de ne présenter sur la scène que des matériaux aimés. Le corps dansant de Sandra Gomez, un poème de Matthieu Mével, des vidéos de Jean-Frédéric Chevallier, la voix de Roberto Gonzales, la musique de Rogelio Sosa. Dans le spectacle présenté au TEATRO UNAM, le texte retourne à la poésie, les images regardent vers le cinéma, la récitation se souvient du chant.

     

    A beaking down and a multiplication of tissue, une forme scénique au carrefour du théâtre, de la chorégraphie, de la vidéo et du concert, convie le public à une traversée durant laquelle les lois de la narration s’effacent derrière les joies de la sensation. Il ne faut pas chercher  comprendre, il faut se laisser aller, se perdre et jouir au milieu des flux de phrases, des visages de femmes indiennes, de la grâce d'une danseuse colombienne, de la sensibilité d'un chanteur mexicain, de la musique électronique jouée en direct, du mélange et du frottement nés de tous ces matériaux.

     

     

    A BREAKING DOWN AND A MULTIPLICATION OF TISSUE 1/2

     

    A BREAKING DOWN AND A MULTIPLICATION OF TISSUE 2/2

     

    « Les voix, les corps, les objets, les musiques, le ou les décors décors sont autant de lignes musicales qui déterminent ce qui au départ serait une scène, et qui en réalité ne cesse plus de s’organiser en lignes de fuites depuis le lieu même de sa profération ».

     

    ___________________________________________________________________


    Tags Tags : , , , ,